7 Causes des menstruations avec des caillots et de la chair

Intime Femme

[ad_1]

 

7 Causes des menstruations avec des caillots et de la chair

Parfois, les menstruations peuvent chuter en présence de caillots de sang et/ou de chair, cette situation est généralement normale, car elle est due à un déséquilibre des hormones féminines. Lorsque cela se produit, le revêtement des parois de l’utérus peut s’épaissir, ce qui entraîne des saignements plus abondants et la formation de caillots qui peuvent varier de 0,5 mm à 3-4 cm.

Bien que les menstruations avec caillots soient normales, dans la plupart des cas, elles ne nécessitent pas de traitement, mais dans d’autres cas, elles peuvent être causées par certaines maladies comme l’anémie, l’endométriose, la myomatose, et il est très important de savoir à quelle fréquence cela se produit, et de se rendre chez le gynécologue, si nécessaire, pour évaluer la cause des caillots et indiquer le traitement approprié.

7 Causes des menstruations avec des caillots et de la chair

Causes des menstruations avec des caillots

Les menstruations avec caillots ne sont généralement pas un problème et ne nécessitent pas de traitement. Cependant, comme mentionné ci-dessus, cela peut être un signe d’une certaine inflammation ou maladie, donc si une femme a plus de 2 cycles menstruels avec des caillots, cela peut signifier :

1. carence en vitamines et minéraux

Une carence en vitamines et minéraux qui régulent la formation des caillots, comme la carence en vitamine C ou K, perturbe la coagulation du sang, provoquant la formation de caillots pendant les menstruations.

Quoi faire : Dans ces cas, il est important d’augmenter la consommation d’épinards, d’oranges, de fraises, de brocolis ou de carottes, par exemple.

2. Endométriose

L’endométriose est caractérisée par la croissance du tissu endométrial à l’extérieur de l’utérus, ce qui peut provoquer des menstruations abondantes et la formation de caillots. Cette maladie, bien qu’elle soit plus fréquente chez les femmes de 30 à 40 ans, peut apparaître à tout âge.

Quoi faire : Le gynécologue devrait être consulté pour certains tests diagnostiques tels qu’une échographie transvaginale et une analyse de sang. Une fois la maladie confirmée, le traitement peut commencer, ce qui dépend habituellement du désir de la femme de devenir enceinte et peut être fait avec l’utilisation de médicaments, d’hormones ou de chirurgie.

3. Autres maladies affectant l’endomètre

D’autres maladies de l’endomètre comme l’hyperplasie de l’endomètre, qui est la surcroissance de la muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus, ou l’apparition de polypes cervicaux, peuvent provoquer des menstruations avec caillots. Le traitement peut se faire avec un curetage du tissu endométrial ou avec l’utilisation de progestérone. Pour en savoir plus sur l’hyperplasie de l’endomètre.

Quoi faire : le gynécologue devrait être consulté pour identifier le problème correct. En cas de confirmation, le médecin peut ordonner un curetage ou un curetage du tissu endométrial, ou peut également ordonner l’utilisation de progestérone, selon le problème lui-même.

4. Miomas

Le myome est une tumeur bénigne sur la paroi interne de l’utérus, qui provoque généralement des symptômes tels que des douleurs dans l’utérus, des menstruations abondantes avec formation de caillots et des saignements en dehors des règles.

Quoi faire : il est important de consulter le gynécologue pour effectuer une échographie pelvienne et confirmer la présence du fibrome. Son traitement peut se faire avec des médicaments, une chirurgie pour enlever le fibrome, ou une chirurgie pour effectuer une embolisation de l’artère utérine.

5. Anémie de carence en fer

L’anémie par carence en fer peut être l’une des causes de la présence de caillots pendant les menstruations, car la carence en fer peut modifier la coagulation du sang, ce qui entraîne l’apparition de caillots pendant la période menstruelle. D’autres symptômes tels que la pâleur de la peau, la fatigue et les difficultés de concentration peuvent également se manifester.

Quoi faire : il est recommandé de consulter votre médecin généraliste pour demander une analyse de sang afin de confirmer la présence de l’anémie. Une fois confirmée, l’anémie est généralement traitée en prenant un supplément de fer, prescrit par le médecin, ainsi qu’en augmentant la consommation d’aliments riches en fer comme les lentilles, le persil, les haricots et la viande.

6. Avortement

Les caillots de sang pendant les menstruations peuvent indiquer une fausse couche au cours du premier trimestre de la grossesse, surtout si la couleur est légèrement jaunâtre ou grisâtre.

Quoi faire : pour confirmer si un avortement a eu lieu, il est important d’aller chez le gynécologue, cependant, si les saignements sont très abondants, vous devez aller immédiatement à l’hôpital pour commencer le traitement approprié afin d’éviter la perte de sang. Habituellement, les avortements se produisent pendant les premières semaines de la grossesse et les saignements ne durent généralement que 2 ou 3 jours.

Voir les autres symptômes pour aider à identifier un avortement.

7. Après les examens gynécologiques ou l’accouchement

Les menstruations avec caillots peuvent également se produire après certains examens gynécologiques ou lorsque des complications surviennent lors de l’accouchement.

Quoi faire : En général, les menstruations s’arrêtent au bout de 2 ou 3 jours et reviennent à la normale au cours de la période menstruelle suivante. Donc, si les caillots sanguins continuent de se former, vous devriez consulter votre gynécologue.

Quand les menstruations viennent avec de la chair ?

Les menstruations peuvent aussi se manifester par de petits morceaux de chair ou de peau et cela n’indique pas que la femme a avorté. Ces morceaux de peau sont de petits morceaux de l’endomètre mais ne sont pas colorés. Tout comme le sang a des globules rouges et blancs, l’endomètre peut aussi avoir cette coloration.

Si une femme a ses règles avec des morceaux de peau pendant 2 cycles consécutifs, il est recommandé qu’elle consulte un gynécologue pour en évaluer la cause.

Comment soulager des règles douloureuses dues à l’endométriose ?

Si vous souffrez d’endométriose, l’intensité de la douleur ressentie lors de vos menstruations est plus forte que pour des règles standards. Le paracétamol et le Spasfon seront malheureusement bien peu efficaces, et vous allez donc éprouver des difficultés à poursuivre vos activités quotidiennes. La première chose à faire si vous souffrez de dysménorrhée, c’est d’en parler à votre gynécologue ou sage-femme qui vous suit. Il pourra alors vous prescrire des antalgiques adaptés, et surtout envisager la meilleure thérapeutique en fonction de l’évolution de votre maladie. De votre côté, vous pouvez également agir pour atténuer la douleur. Vous devez déjà savoir que plus vous agirez tôt sur la douleur, et plus il sera facile d’agir dessus. Si vous attendez que la douleur soit déjà bien installée et intense, cela sera plus compliqué, et cela demandera des anti douleur plus forts.

  • Commencez donc par prendre les médicaments qui vous ont été prescrits dès l’apparition de la douleur et investissez dans une bouillotte de qualité. La chaleur va détendre les fibres musculaires et soulager les contractions de l’utérus.
  • Vous pouvez aussi vous massez le ventre avec des huiles essentielles, juste avant de poser votre bouillotte. Attention, c’est à proscrire si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Pour le choix des huiles essentielles, vous pouvez vous préparer un mélange de lentisque pistachier, sauge sclarée, et basilic exotique. Vous devez mettre 40 gouttes au total dans 10 ml d’huile végétale. Massez votre ventre avec seulement 2 gouttes de cette préparation.

Il est aussi possible de soulager la douleur de l’endométriose par la stimulation TENS. C’est très efficace les 2 premiers jours de vos règles. Il vous suffit de placer des électrodes, pour avoir les bienfaits de la neurostimulation. En fait, cela va stopper la transmission du message douloureux transmis par les nerfs. Vous pourrez l’utiliser plusieurs fois par jour et vous ressentirez seulement des fourmillements.

[ad_2]