9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Intime Femme

Il existe plusieurs méthodes contraceptives qui permettent d’éviter une grossesse non désirée, comme la pilule contraceptive ou un implant dans le bras, mais seul le préservatif empêche la grossesse et protège en même temps contre les maladies sexuellement transmissibles. Il doit donc être utilisé dans toutes les relations, en particulier lorsque vous ne connaissez pas bien la personne.

Avant de choisir et d’utiliser une méthode contraceptive, il est important de consulter un gynécologue pour décider quelle est l’option la plus appropriée, car la méthode la plus appropriée sera celle qui convient le mieux aux conditions de la femme et de l’homme, comme l’âge, la consommation de cigarettes, les maladies ou les allergies, par exemple.

Les contraceptifs oraux, également connus sous le nom de pilules contraceptives, sont la méthode la plus utilisée par les femmes pour éviter une grossesse, car ils contiennent des hormones similaires à celles produites par les ovaires, empêchant la libération d’un ovule à fertiliser.

Les types de contraceptifs oraux existants sont la pilule combinée contenant des œstrogènes et des progestatifs, et la mini-pilule contenant uniquement des progestatifs, qui est plus courante pendant l’allaitement, chez les femmes qui fument ou chez les plus de 35 ans.

Les pilules contraceptives peuvent généralement être achetées gratuitement dans les cliniques externes, mais cela dépend de la marque du contraceptif car certaines doivent être achetées à la pharmacie. Les marques de contraceptifs les plus courantes sont Selene, Yasmin et Diane 35, auxquelles s’ajoutent d’autres marques comme Yaz ou Cerazette, par exemple.

  • Avantages SPM – En plus d’aider à prévenir la grossesse, il peut également être utilisé pour diminuer les symptômes du SPM, réduire le flux menstruel et la douleur pendant les menstruations, réguler le cycle menstruel et améliorer l’acné et l’excès de cheveux. Elle contribue également à prévenir la perte de poids en cas de maladie inflammatoire pelvienne, de kystes ou de cancer des ovaires ;
  • Inconvénients : Bien qu’il s’agisse d’une méthode assez efficace et sûre, une femme doit être responsable et prendre un comprimé chaque jour à la même heure pour éviter une grossesse ;
  • Effets secondaires possibles : les plus courantes sont les nausées, les douleurs mammaires, les petites pertes de sang en dehors des règles, la diminution du flux sanguin et les symptômes de dépression.

Comment prendre correctement les pilules contraceptives ?

Dans la plupart des cas, vous devez prendre 1 comprimé par jour, toujours à la même heure, pendant 21 jours jusqu’à la fin du blister et à la fin, vous devez faire une pause de 7 jours, lorsque vos règles doivent diminuer et le 8e jour, vous devez commencer une nouvelle boîte.

9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

L’implant contraceptif, comme Implanon, est une méthode qui aide à prévenir la grossesse grâce à un petit tube en plastique qui est inséré à l’intérieur du bras, sous la peau, par le gynécologue et qui libère lentement des hormones dans le sang, empêchant l’ovulation et rendant difficile l’entrée des spermatozoïdes dans l’utérus de la femme.

Ce dispositif peut rester dans le bras de la femme jusqu’à 3 ans, mais il ne peut être placé et retiré que par le gynécologue. Après l’avoir retiré, la fertilité revient à la normale au bout d’un mois.

  • Avantages : L’utilisation d’un anneau vaginal : en plus de prévenir la grossesse, il peut être utilisé pour diminuer les douleurs abdominales dues aux menstruations. En outre, l’implant n’interfère pas avec le contact intime ou l’allaitement et constitue une excellente méthode pour les femmes qui oublient souvent de prendre la pilule, souffrent de maladies mentales ou de problèmes gastro-intestinaux.
  • Inconvénients : Cette méthode est plus coûteuse et nécessite la présence d’un professionnel de la santé sous la peau. Dans certains pays, elle est déjà proposée gratuitement par le système de santé national.
  • Effets secondaires possibles : peut provoquer des pertes de sang irrégulières, des taches cutanées, des nausées, des maux de tête, une baisse de la libido et des sautes d’humeur.

Quand et comment poser l’implant ?

L’implant doit être placé à l’hôpital par le gynécologue pendant les 7 premiers jours du cycle menstruel ou à tout moment du cycle s’il est certain que la femme n’est pas enceinte. Pour placer et retirer l’implant, il est nécessaire de pratiquer une petite intervention chirurgicale sous anesthésie locale qui est appliquée au bras. Il est normal de ressentir une certaine douleur ou d’avoir un petit bleu dans les 3 premiers jours suivant l’opération.

9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Le dispositif intra-utérin, appelé stérilet, est une méthode contraceptive en plastique en forme de T qui est insérée dans l’utérus par le gynécologue et qui peut rester en place pendant environ 5 ans tout en conservant son efficacité.

Cette technique contraceptive est très efficace et ne provoque pas de gêne, empêchant la grossesse par l’action du cuivre ou la libération d’hormones qui entravent la fécondation.

  • Avantages : Cette méthode est bonne pour les femmes qui oublient de prendre la pilule tous les jours à la même heure, car elle peut rester dans l’utérus pendant plusieurs années.
  • Inconvénients  :  doit être placée par un professionnel de la santé et peut, dans certains cas, provoquer une anémie.
  • Effets secondaires possibles : peut causer des douleurs pendant quelques jours après l’installation, provoquer des pertes sanguines mineures au cours des mois suivants, et peut même augmenter le risque d’infections vaginales.
9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Le préservatif est une excellente méthode de contraception pour prévenir les grossesses, et c’est la seule méthode qui protège contre la propagation des maladies sexuellement transmissibles telles que le sida ou la syphilis.

Toutefois, pour être efficace, il est nécessaire de mettre le préservatif correctement avant chaque contact intime, en évitant le contact direct entre le pénis et le vagin et en empêchant les spermatozoïdes d’atteindre l’utérus.

  • Avantages : Voici quelques-uns des produits les plus populaires : ils sont généralement bon marché, faciles à appliquer, ne provoquent aucune modification de l’organisme et protègent contre les maladies sexuellement transmissibles.
  • Inconvénients : Certaines personnes peuvent être allergiques au matériau du préservatif, qui est généralement le latex. En outre, le préservatif peut causer une gêne pour certains couples ou se rompre lors d’un contact intime, ce qui augmente les chances de grossesse.
  • Effets secondaires possibles : Outre le risque d’allergie au type de matériau du préservatif, l’utilisation du préservatif ne présente aucun effet secondaire.
9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Le diaphragme est un anneau contraceptif en caoutchouc qui empêche les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus et empêche la fécondation de l’ovule. Pour être efficace, le dispositif doit être placé environ 30 minutes avant le contact intime et retiré 12 heures après le rapport sexuel. Il doit être répété chaque fois que vous avez un contact intime, sinon il n’est pas efficace.

Le diaphragme peut être utilisé plusieurs fois pendant environ 2 ans, il doit donc être lavé et stocké dans un endroit propre après utilisation.

  • Avantages : Le « T » est un « non interférent », « non détergent ». En outre, elle réduit le risque de maladie inflammatoire pelvienne.
  • Inconvénients : doit être correctement désinfecté après chaque utilisation, peut provoquer une irritation vaginale, ne protège pas contre la plupart des MST.
  • Effets secondaires possibles : Aucun effet secondaire associé à l’utilisation du diaphragme vaginal.
9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Il s’agit d’un dispositif en forme d’anneau, fabriqué en silicone souple, qui est inséré dans le vagin par la femme, son placement étant similaire à l’introduction d’un tampon hygiénique. La femme doit rester avec l’anneau pendant 3 semaines, puis l’enlever, puis faire une pause de 7 jours pour permettre à ses règles de diminuer, puis insérer un nouvel anneau.

  • AvantagesLa méthode est facile à utiliser, n’interfère pas avec les contacts intimes, est réversible et n’altère pas la flore vaginale.
  • InconvénientsL’utilisation d’un sédatif ne protège pas contre les MST, peut entraîner une prise de poids et ne peut être utilisée dans certaines situations telles que les problèmes de foie ou l’hypertension.
  • Effets secondaires possiblesLes effets du médicament peuvent provoquer des douleurs abdominales, des nausées, une baisse de la libido, des règles douloureuses et un risque accru d’infections vaginales chez certaines femmes.
9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Les injections contraceptives telles que le Depo-Provera, la Cyclofem ou la Cyclofemine, doivent être administrées dans le muscle du bras ou de la jambe 1 fois par mois ou 3 fois en 3 mois par une infirmière ou un pharmacien.

L’injection libère lentement les hormones qui empêchent l’ovulation, mais une utilisation prolongée peut entraîner un retard de fertilité, une augmentation de l’appétit, ce qui peut provoquer une prise de poids, ainsi que des maux de tête, de l’acné et une perte de cheveux, par exemple. C’est une excellente méthode pour les femmes souffrant de maladie mentale, de tuberculose ou d’épilepsie qui ne peuvent pas prendre de pilules contraceptives ou qui ont de nombreuses infections vaginales et ne peuvent pas utiliser un anneau ou un stérilet.

La chirurgie est une méthode de contraception définitive, qui empêche les femmes ou les hommes d’avoir des enfants à vie. Dans la plupart des cas, cette méthode n’est utilisée qu’après la décision de ne plus avoir d’enfants, et elle est plus courante chez les femmes et les hommes de plus de 40 ans.

Dans le cas des femmes, la ligature des trompes sous anesthésie générale, où l’on pratique une incision et où l’on suture les trompes de Fallope qui relient les ovaires à l’utérus, cela permet d’éviter la rencontre des spermatozoïdes avec l’ovule. La stérilisation finale de la femme nécessite environ 2 jours d’hospitalisation et la convalescence prend normalement environ 2 semaines.

Le vasectomie est l’intervention chirurgicale pratiquée sur l’homme, sous anesthésie générale qui dure environ 20 minutes, où l’on pratique une incision dans le canal par lequel passent les spermatozoïdes, qui relie la vésicule séminale aux testicules. Cette méthode permet à l’homme de continuer à éjaculer, seul le sperme cesse de contenir des spermatozoïdes et il ne développe pas d’impuissance.

9 Méthodes contraceptives : avantages, inconvénients et effets secondaires

Il existe d’autres méthodes qui peuvent également contribuer à prévenir la grossesse, mais elles ne doivent pas être utilisées individuellement car elles ne sont pas pleinement efficaces et une grossesse non désirée peut survenir. Certaines de ces méthodes le sont :

  • Méthode du calendrier : Cette méthode nécessite de savoir calculer la période fertile, en soustrayant 11 jours du cycle le plus long et 18 jours du cycle le plus court.
  • Méthode de la température basale : La température du corps est plus élevée après l’ovulation. Pour connaître le moment du mois où une femme est la plus fertile, elle doit mesurer sa température avec un thermomètre au même endroit et au même moment ;
  • Méthode du mucus cervical : Pendant la période la plus fertile, une femme peut remarquer la présence d’une muqueuse vaginale plus épaisse, semblable au blanc d’œuf, ce qui indique que les chances de tomber enceinte sont plus grandes.
  • Interruption des rapports sexuels : Cette méthode consiste à retirer le pénis de l’intérieur du vagin au moment où l’homme est sur le point d’éjaculer. Cependant, il n’est pas sûr et n’est pas très efficace. Comprenez pourquoi en cliquant ici.

Selon ces méthodes, il est nécessaire d’éviter tout contact intime pendant la période de fertilité, qui est le moment où la femme a le plus de chances de pouvoir tomber enceinte. Pour comprendre le profil de la femme, il faut généralement 3 à 6 cycles.