Découvrez comment un utérus inversé peut affecter la grossesse

Intime Femme

L’utérus inversé, scientifiquement connu sous le nom de rétroversion utérine, signifie que l’utérus est positionné dans le corps de la femme en étant tourné vers l’arrière, en direction du dos, et non pas vers l’avant, comme c’est le cas chez la plupart des femmes, et que normalement les autres organes tels que les ovaires et les trompes de Fallope sont également tournés vers l’arrière.

Cette altération de l’utérus, également appelée utérus rétroverti ou utérus inversé, ne pose généralement pas de problèmes et n’empêche pas une femme de tomber enceinte. Cependant, les femmes dont l’utérus est inversé sont plus susceptibles de développer une endométriose, ce qui peut rendre la fécondation et la grossesse plus difficiles.

Utérus rétroverti pendant la grossesse

Dans la plupart des cas, l’inversion de l’utérus pendant la grossesse n’entraîne pas de complications majeures et n’interfère pas avec la grossesse, sauf dans le cas d’un utérus inversé fixe, ce qui rend douloureux pour la femme d’uriner, d’évacuer, pendant et après un contact intime, tout au long de la grossesse.

En outre, certaines femmes peuvent également avoir des difficultés à uriner entre le troisième et le quatrième mois de la grossesse.

Utérus rétroverti et accouchement normal

En général, l’accouchement peut être normal dans ces cas-là, et une césarienne n’est pas nécessaire pour cette raison. La plupart du temps, jusqu’à la 12e semaine de grossesse, l’utérus adopte une position plus proche de la position normale, tourné vers l’avant et réfléchi sur la vessie, ce qui facilite un accouchement normal.

Découvrez comment un utérus inversé peut affecter la grossesse

Symptômes d’un utérus inversé

Les symptômes de la rétroversion utérine dépendent du fait que l’utérus est mobile ou fixe. En cas de inversion fixe de l’utérusles symptômes sont :

  • Douleur dans la région de la hanche
  • Crampes menstruelles sévères ;
  • Douleurs pendant et après un contact intime
  • Miction et selles douloureuses

Lorsque l’utérus est mobile, les femmes ne présentent généralement aucun symptôme, seulement des crampes moins sévères pendant et après leurs règles, et parfois une gêne dans certaines positions en raison du contact intime.

Les principales causes d’un utérus inversé sont le développement incorrect de l’utérus pendant l’adolescence, dû à l’endométriose ou aux fibromes, ou il peut même être causé par une grossesse. Le gynécologue parvient à diagnostiquer ce problème grâce à des examens de routine tels que le toucher et l’échographie.

Traitement de l’utérus inversé

Le traitement d’un utérus retourné doit être guidé par le gynécologue et, en cas d’endométriose, l’utilisation de médicaments hormonaux est indiquée. En savoir plus sur le traitement de l’endométriose.

En outre, une intervention chirurgicale, telle que la mise en place d’un pessaire dans l’utérus, peut s’avérer nécessaire. Dans cette opération, un petit dispositif en plastique ou en silicone est placé dans l’utérus pour l’aider à rester tourné vers l’avant. Toutefois, il existe un risque accru d’infection, d’inflammation ou de douleur lors d’un contact intime et, dans certains cas, l’ablation chirurgicale de l’utérus peut être envisagée.