Le stérilet (dispositif intra-utérin) : caractéristiques, types, avantages et inconvénients

Intime Femme

Le dispositif intra-utérin, communément appelé stérilet, est une méthode de contraception faite de plastique souple en forme de T qui est inséré dans l’utérus pour empêcher la grossesse. Ce dispositif ne peut être inséré ou retiré que par le gynécologue, et bien qu’il puisse être mis en place à tout moment du cycle menstruel, il doit de préférence être inséré dans les 12 premiers jours du cycle.

Le stérilet est efficace à 99 % ou plus et peut rester dans l’utérus pendant 5 à 10 ans. Il doit être retiré jusqu’à un an après la dernière menstruation en cas de ménopause. Il existe deux principaux types de DIU :

  • DIU en cuivre : il est en plastique, mais recouvert de cuivre uniquement ou de cuivre et d’argent ;
  • DIU hormonal : contient une hormone appelée lévonorgestrel, qui est libérée dans l’utérus après l’insertion.

Une fois que le stérilet au cuivre n’implique pas l’utilisation d’hormones, il a généralement moins d’effets secondaires sur le reste du corps tels que : sautes d’humeur, prise de poids ou diminution de la libido. Il peut être utilisé à tout âge et n’interfère pas avec l’allaitement.

Toutefois, le stérilet hormonal, ou mirena, présente également plusieurs avantages, contribuant à réduire le risque de cancer de l’utérus, à diminuer le flux menstruel et à soulager les crampes menstruelles. Ainsi, ce type de dispositif est également largement utilisé chez les femmes qui n’ont pas besoin de contraception mais qui sont traitées pour des maladies telles que l’endométriose ou les fibromes utérins.

Avantages et inconvénients du DIU

Avantages Inconvénients
Il s’agit d’une méthode pratique et durable. Le stérilet en cuivre peut provoquer une anémie car les règles ont tendance à être plus longues et plus lourdes.
Vous n’avez pas besoin de vous rappeler de l’ingérer ou de le mettre dedans. Risque d’infection de l’utérus.
N’interfère pas lors de contacts intimes. Si une infection sexuellement transmissible se produit, il y a plus de chances qu’elle évolue vers une maladie plus grave, une maladie inflammatoire pelvienne.
La fertilité revient à la normale après avoir été retirée. Risque accru de grossesse ectopique.

Selon le type, le stérilet peut présenter d’autres avantages et inconvénients pour chaque femme, et il est recommandé de discuter de ces informations avec le gynécologue lors du choix de la meilleure méthode contraceptive. Connaître les avantages et les inconvénients des méthodes contraceptives.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le stérilet en cuivre empêche l’ovule de s’implanter dans l’utérus, diminue l’efficacité des spermatozoïdes par l’action du cuivre et empêche la fécondation. Ce type de stérilet offre une protection pendant une période d’environ 10 ans.

Déjà le stérilet hormonal, par l’action des hormones, rend l’ovulation difficile et empêche l’ovule de s’implanter dans l’utérus, épaissit également le mucus du col de l’utérus de sorte qu’il agit comme une sorte de tampon qui empêche les spermatozoïdes d’y parvenir, empêchant ainsi la fécondation. Ce type de stérilet offre une protection pouvant aller jusqu’à 5 ans.

Comment il est placé ?

La procédure d’insertion du stérilet est simple et dure entre 15 et 20 minutes, et peut être effectuée dans le cabinet gynécologique. La pose d’un stérilet peut se faire à tout moment du cycle menstruel ; il est toutefois recommandé de le placer pendant les menstruations, lorsque l’utérus est le plus dilaté.

Pour la pose d’un stérilet, la femme doit être placée en position gynécologique, les jambes légèrement ouvertes, et le médecin pose le stérilet jusqu’à l’utérus. Après la pose, le médecin laisse une petite ficelle à l’intérieur du vagin, qui sert d’indication que le stérilet est correctement placé. Cette corde peut être sentie avec votre doigt, mais pas lors d’un contact intime.

Comme il s’agit d’une procédure qui n’est pas pratiquée sous anesthésie, une femme peut ressentir une gêne lors de sa mise en place.

Effets secondaires possibles

Certains des effets secondaires de cette méthode de contrôle des naissances sont

  • Douleurs ou contractions utérines, plus fréquentes chez les femmes qui n’ont jamais eu d’enfant ;
  • Saignement léger après la pose du stérilet ;
  • Évanouissement ;
  • Écoulement vaginal.

Le stérilet en cuivre peut également provoquer des règles plus longues, plus douloureuses et plus abondantes chez certaines femmes, principalement dans les premiers mois suivant la pose du dispositif.

Le stérilet hormonal, outre les effets secondaires énumérés ci-dessus, peut également provoquer une diminution ou une absence de flux menstruel, des saignements irréguliers, des boutons, des maux de tête, des douleurs et tensions mammaires, une rétention d’eau, des kystes ovariens et une prise de poids.

Quand aller chez le médecin ?

Il est important que la femme soit vigilante si elle ne ressent pas ou ne visualise pas les guides ou les fils du stérilet ; des symptômes tels que fièvre, pertes vaginales anormales, fortes douleurs au ventre et frissons se produisent ; des saignements vaginaux se produisent en dehors des règles ; et des douleurs et/ou des saignements pendant les rapports sexuels.

Si vous en avez un, il est important de contacter immédiatement votre gynécologue pour évaluer la situation du stérilet et prendre les mesures nécessaires.