Les 7 effets secondaires les plus courants des pilules contraceptives

Intime Femme

La pilule contraceptive est la méthode la plus utilisée par les femmes pour prévenir les grossesses, car elle est facile à utiliser et très efficace contre les grossesses non désirées.

Toutefois, la pilule contraceptive, en raison des changements hormonaux qu’elle provoque dans l’organisme d’une femme, peut entraîner certains effets secondaires, notamment

1. Maux de tête et nausées

Certains symptômes prémenstruels tels que les maux de tête, les douleurs abdominales et les nausées sont fréquents au cours de la première semaine d’utilisation de la pilule contraceptive en raison des importants changements hormonaux.

Que faire ? Il est recommandé de consulter le gynécologue lorsque ces symptômes empêchent l’accomplissement des activités quotidiennes ou prennent plus de 3 mois à disparaître, car il peut être nécessaire de modifier le type de contraception.

2. Modification du flux menstruel

Il y a souvent une diminution de la quantité et de la durée des saignements pendant les règles, ainsi que des saignements entre les cycles menstruels, en particulier lors de l’utilisation de contraceptifs à faible dose qui rendent la paroi de l’utérus plus fine et plus fragile.

Que faire ? Il peut être nécessaire de prendre un contraceptif avec une dose plus élevée chaque fois que les pertes de sang se produisent plus de trois cycles menstruels d’affilée.

3. Gain de poids

Les 7 effets secondaires les plus courants des pilules contraceptives

La prise de poids peut se produire lorsque les changements hormonaux provoqués par les pilules contraceptives augmentent le désir de manger. En outre, certains contraceptifs peuvent également provoquer une rétention d’eau en raison de l’accumulation de sodium et de potassium dans les tissus corporels, ce qui entraîne une prise de poids.

Que faire ? une alimentation saine et équilibrée doit être maintenue, ainsi qu’une activité physique régulière. Toutefois, lorsqu’une femme soupçonne une rétention d’eau, due à un gonflement des jambes, elle doit consulter son gynécologue pour changer la pilule contraceptive ou prendre un médicament diurétique.

4. Apparition des boutons

Les 7 effets secondaires les plus courants des pilules contraceptives

Bien que la pilule contraceptive soit souvent utilisée comme traitement pour prévenir l’apparition de l’acné à l’adolescence, certaines femmes qui utilisent la mini-pilule (pilule à base de progestérone uniquement) peuvent avoir un nombre accru de boutons au cours des premiers mois d’utilisation.

Que faire ? Lorsque l’acné apparaît ou s’aggrave après le début de la pilule contraceptive, il est conseillé d’en informer le gynécologue et, si nécessaire, de consulter un dermatologue pour adapter le traitement ou de commencer à utiliser des crèmes pour traiter les boutons.

5. Troubles de l’humeur

Les 7 effets secondaires les plus courants des pilules contraceptives

Les troubles de l’humeur surviennent principalement lors d’une utilisation prolongée de la pilule contraceptive hormonale à forte dose, car des niveaux élevés d’œstrogène et de progestatif peuvent diminuer la production de sérotonine, une hormone qui améliore l’humeur, et peuvent augmenter le risque de dépression.

Que faire ? il est recommandé de consulter un gynécologue pour changer le type de pilule contraceptive ou pour commencer une autre méthode contraceptive comme le stérilet ou le diaphragme.

6. Diminution de la libido

La pilule contraceptive peut entraîner une baisse de la libido en raison d’une production réduite de testostérone dans l’organisme, cependant, cet effet est plus fréquent chez les femmes ayant un niveau d’anxiété élevé.

Que faire ? Le gynécologue doit être consulté pour ajuster les niveaux d’hormones de la pilule contraceptive ou initier un remplacement hormonal pour éviter une baisse de la libido.

7. Risque accru de thrombose

La pilule contraceptive peut augmenter le risque de thrombose veineuse profonde lorsqu’une femme présente d’autres facteurs de risque cardiovasculaire tels que l’hypertension, le diabète ou l’hypercholestérolémie.

Que faire ? Il faut maintenir une alimentation saine et une activité physique régulière, ainsi que des visites régulières chez le médecin généraliste pour vérifier la pression artérielle, le taux de sucre et de cholestérol afin d’éviter la formation de caillots sanguins pouvant provoquer une thrombose veineuse profonde.

Quand devez-vous changer de méthode de contrôle des naissances ?

Il est recommandé de consulter votre gynécologue et d’évaluer la possibilité d’utiliser une autre méthode pour éviter une grossesse non désirée, lorsque des effets secondaires empêchent les activités quotidiennes ou lorsque les symptômes prennent plus de 3 mois à disparaître.