Top 10 Meilleur Accordéon 2022

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Accordéon ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Accordéon pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Accordéon !

Notre sélection de accordéon

Guide d’achat accordéon

Cela peut paraître invraisemblable, et pourtant, l’accordéon s’avère un des instruments de musique les plus convoités et les plus joués par les musiciens. Dans la catégorie des instruments à vent, elle occupe une place importante tant dans la musique traditionnelle que dans les bals populaires. Vous voulez en savoir plus ? Suivez alors ce guide.

Les composantes d’un accordéon

Construit à partir de centaines de pièces, il est en grande partie assemblé à la main et est constitué de nombreux éléments que voici :

Le soufflet

C’est la caisse de résonnance de l’instrument. Il est généralement mis en mouvement de façon manuelle par le musicien. En effet, l’accordéoniste, par un mouvement de « poussé/tiré », actionne une ou plusieurs colonnes d’airs en pression ou en dépression produisant ainsi le son. De ce fait, on peut dire que l’accordéon est un instrument de musique expressif. Il existe aussi un bouton sur lequel appuyer pour fermer rapidement le ou les soufflets de l’accordéon sans pour autant l’abîmer.

Les deux boîtiers ou caisses

Construit à partir de bois massif ou de contreplaqué et parfois verni de couleur mât, le boîtier peut être décoré de perle ou incrusté de nacre. Ces deux boîtiers sont séparés par le soufflet et ont tous deux des rôles bien distincts. La partie droite tenue logiquement par la main droite est composée de plusieurs boutons jouant chacune une note. L’autre boîtier, tenu par la main gauche, est aussi muni de plusieurs boutons permettant de jouer plusieurs notes de la gamme ou d’accords. Toutefois, dans certains accordéons, le côté droit est tout simplement un clavier de piano. Autrement dit, les nombreux boutons qui la composent sont remplacés par des touches de piano. La partie droite est essentiellement désignée comme la partie mélodique, et à l’inverse, l’autre extrémité a une fonction d’accompagnateur.

Les anches libres

Ce sont de fines lamelles métalliques qui produisent le son lorsque le soufflet génère une vibration sous l’effet de la colonne d’air. Les anches de l’accordéon sont montées deux par deux sur des plaquettes, puis fixées par des sangles et sont finalement assemblées sur des sommiers. Chaque sommier peut recevoir deux séries de plaquettes, une de chaque côté. On peut aussi trouver une anche simple dans les autres instruments à vent comme le saxophone, la flûte traversière, le trombone ou la clarinette. Cependant, à l’opposé des anches libres de l’accordéon, l’anche d’une clarinette en guise d’exemple est dite battante.

Les différents types d’accordéons et leur fonctionnement

On distingue plusieurs variétés d’accordéons :

L’accordéon chromatique

Il permet de jouer toutes les notes de la gamme chromatique, à savoir les dièses et bémols (les touches noires pour les claviers) sur plusieurs octaves. On peut donc jouer de toutes les tonalités possibles. Néanmoins, sur les basses de la chromatique, il existe une différence au niveau de la main gauche. Sur les Bass standards, l’accordéon possède une octave sur une ou plusieurs rangées de basses ainsi que des accords déjà construits. Il est donc possible d’obtenir d’autres types d’accords comme la mineure, la tierce, la quarte ou la quinte. Les basses chromatiques quant à eux renferment un principe selon laquelle, le clavier de la main gauche devient mélodique comme celui de la main droite. Ce système est très utilisé dans un conservatoire, dans de nombreux orchestres ou sur une musique de chambre. Les pièces sont donc adaptées à des partitions d’un pianiste ou d’un compositeur semblablement à Chopin ou Vivaldi.

L’accordéon diatonique

Le diatonique se montre différent de l’accordéon chromatique. Ce petit accordéon, comme son nom l’indique, est limité à une gamme diatonique. Pareillement à l’harmonica diatonique, on ne peut jouer que sur une seule tonalité donnée. Toutefois, il existe des accordéons diatoniques bi-sonores qui produisent des sons différents. Pour un même bouton appuyé, l’instrumentiste produit deux sons, l’un en tirant et l’autre en poussant. En constante évolution, ces instruments disposent aujourd’hui d’altérations qui leur permettent de jouer l’ensemble des notes de la gamme chromatique.

Les avantages de l’accordéon face aux autres instruments de musique

Cet instrument, ringardisé dans les années 80, revient sur le devant de la scène de nos jours. On en trouve dans tous les styles musicaux : le tango, le blues, le folk, la manouche, la valse, la musique classique et même le jazz. Et pour cause, on remarque beaucoup d’avantages à jouer de l’accordéon. Pour un débutant passionné de musique, apprendre l’accordéon s’avère moins difficile face aux autres instruments tels que la guitare électrique, le violoncelle ou la contrebasse. Contrairement aux doigtés d’un clavier ou d’un piano, l’accordéon est plus maniable. Les cours d’accordéon pour débutants sur le solfège, la tablature, mais également les musiques traditionnelles, les musiques actuelles et les autres sonorités n’en seront que plus faciles.

En plus, son accordage ne se fait que tout les cinq ans, alors plus besoin de faire appel à un accordeur à maintes reprises. Par ailleurs, c’est un instrument à vent polyphonique et portable capable de générer de nombreuses fréquences, aiguë ou grave, et cela, grâce à sa grande tessiture. Et comme pour les orgues, une musique à vent de concert renferme un ensemble de registres permettant une diversité de sonorité et d’harmoniques. La majorité des classiques et mélodies de la chanson française, mais surtout bretonne sont réalisables par l’intermédiaire de cet instrument.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2022-06-27 02:48:16