Top 10 Meilleur Pied Appareil Photo 2022

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Pied Appareil Photo ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Pied Appareil Photo pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Pied Appareil Photo !

Notre sélection de pied appareil photo

Guide d’achat pied appareil photo

Lorsqu’on figure parmi les photographes amateurs, le choix du matériel reste un souci permanent, outre l’appareil photo lui-même et les objectifs. Pour certains accessoires, il est particulièrement difficile de s’y retrouver, surtout quand il faut investir une somme plus ou moins importante et lorsqu’il faut essayer de rendre cet investissement pérenne. C’est justement le cas pour le pied pour appareil photo, communément appelé trépied. Et si vous souhaitez réussir vos prises de vue dans certaines conditions, c’est le premier accessoire qu’il vous faut acheter. Mais vu le nombre de modèles de trépieds disponibles dans le commerce, faire le bon choix se révèle être un parcours de combattant. Cependant, cela ne constitue aucunement une mission impossible si vous savez sur quels critères vous devrez vous baser. Découvrez ainsi dans ce guide et comparatif tout ce qu’il faut savoir pour dénicher le pied appareil photo qui répondra parfaitement à vos besoins de photographie, que vous ayez un appareil photo reflex, hybride ou standard.

Les bonnes raisons d’utiliser un pied ou trépied appareil photo

Si vous vous demandez encore quelles sont les bonnes raisons d’utiliser ce genre de matériel pour appareils-photo, c’est que vous ne connaissez pas encore son utilité. Un pied ou trépied est un accessoire indispensable dans différentes situations, à savoir :

  • Lorsque vous devrez réaliser des temps de pose longs ou poses longues pour éviter l’effet de flou lorsque vous prenez une photo à main levée;
  • Une fois que vous allez photographier en utilisant des longueurs focales à 200 mm ou plus, ou lorsque vous passez en dessous de la vitesse d’obturation minimale pour éviter un éventuel flou de bougé dû à d’éventuelles vibrations ;
  • Quand vous faites de l’autoportrait ou des photos de groupe ;
  • Dans la réalisation d’effets créatifs qui nécessitent une pose longue ou lorsque vous n’êtes pas derrière votre appareil, comme dans le cas du lightpainting ou du HDR par exemple ;
  • Dans la pratique de certaines disciplines comme la marco, afin de stabiliser la mise au point, dans la prise de photo animalière, dans la photographie dans un studio afin d’avoir un cadre d’une grande stabilité et dans la prise de photos de paysage.

Le pied ou trépied est donc un accessoire qui se présente comme indispensable dans plusieurs domaines. Vous serez sûr de réaliser un bon achat, car si vous êtes un passionné de la photographie, vous en aurez besoin dans différentes occasions. Mais comment choisir parmi les trépieds disponibles dans le commerce ? Découvrez maintenant les critères que vous devrez prendre en considération.

Les critères à prendre en compte

Avant de s’étaler sur les points les plus importants pour faire le bon choix d’un pied pour appareil photo, il faut que vous sachiez que l’objectif numéro un de ces types de dispositifs est d’être stables. Vous vous pencherez ensuite sur le poids et l’encombrement. Les aspects liés à vos besoins ainsi que vos habitudes de photographie. Mais d’autres critères sont bien entendu à voir de très près.

La charge maximale acceptée

Il s’agit sûrement du critère le plus important, car il est directement lié à la stabilité du pied ou trépied. Plus le modèle que vous choisirez sera lourd, plus il sera très stable. Les seules exceptions sont les versions en fibre de carbone très bien conçues. Mais attention, il vous faudra trouver un compromis entre le poids et l’encombrement, car un pied lourd sera stable, mais difficile à transporter et vice versa. Néanmoins, pour avoir un bon matériel, l’idéal est de prendre un modèle capable de supporter une charge 1,5 à 2 fois plus que le poids de votre appareil (et éventuellement de l’objectif). La stabilité est assurée et vous vous éviterez d’acheter un nouveau trépied dans le cas où vous montez en gamme d’appareil photo numérique (plus lourd).

La hauteur

Il faut savoir que sur ce genre de matériel, on compte deux hauteurs : la hauteur maximale et la hauteur minimale. Pour la première, on remarque également deux hauteurs maximales en utilisant la colonne centrale ou pas. Mais pour faire simple, l’idéal est que la hauteur de votre trépied soit au niveau de votre épaule. Avec votre appareil, le viseur devrait donc être au même niveau que votre ?il.

Pour ce qui est de la hauteur minimale, essayez de miser sur le modèle qui vous proposera le niveau le plus bas possible. Plus votre trépied photo sera bas, plus vous optimiserez les possibilités créatives. En effet, cela permet généralement d’avoir un grand angle très important, car l’effet sera renforcé. En macro, cela est indispensable pour une bonne prise de vue à même le sol.

En ce qui concerne la hauteur du dispositif une fois replié, cela se rapporte surtout à la facilité dans les déplacements et dans le fait de déplier. Lorsque le trépied est petit, il tiendra plus facilement dans un sac de transport ou une valise. Sachez ainsi que la hauteur repliée est très étroitement liée par le nombre de sections. Chaque section en plus peut augmenter la hauteur du dispositif.

Le système de blocage des pieds

Il existe deux systèmes de blocage pour les pieds :

  • Les clapets ;
  • Les vis.

La rotule ou la tête du trépied

Les rotules des trépieds sont les dispositifs qui sont conçus pour maintenir l’appareil photo. Il est possible d’acheter en kits, soit une rotule et un pied, ou les acheter séparément. Certains modèles de trépieds ont une rotule indissociable à ceux-ci. De nombreuses rotules existent dans le commerce, mais dans la photo, on utilise principalement la rotule 3D et la rotule balle. Des rotules 2D sont également utilisables, mais il ne sera pas possible de réaliser une inclinaison si le plan n’est pas parfaitement horizontal. On a aussi les rotules à tête fluide qui sont spécifiquement conçues pour la vidéo.

La rotule 3D quant à elle dispose de 3 vis indépendantes qui sont conçues pour le réglage des dimensions. La rotule balle possède par contre une seule vis qui est nécessaire pour libérer la boule sur laquelle est installé l’appareil photo. Une seconde vis peut être disponible pour le réglage de la friction.

Les options supplémentaires

La présence d’options supplémentaires peut influencer votre choix. Ainsi, pour une installation et désinstallation rapide, un système d’attache rapide est indispensable. On compte aussi le niveau à bulle sur la rotule, le crochet de lestage, les pointes rétractables, la colonne courte ainsi que l’option monopode.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2022-09-02 15:55:33