Menstruations irrégulières : ce que c’est et pourquoi elles se produisent

Intime Femme

Les menstruations irrégulières se caractérisent par des cycles menstruels qui ne suivent pas un rythme similaire chaque mois, ce qui rend difficile la détection de la période fertile pour la grossesse. En général, il faut de 21 à 35 jours pour que les règles tombent, et elles sont considérées comme régulières lorsqu’elles se produisent tous les 28 jours. Voyez ici comment savoir si vous êtes en période de fécondité.

Il est normal que les menstruations soient irrégulières pendant les deux premières années suivant les premières règles ou à l’approche de la ménopause, car ce sont des périodes où se produisent des variations hormonales. En outre, le cycle irrégulier peut être causé par divers facteurs tels que : des changements dans l’alimentation, le stress, une activité physique excessive, des maladies gynécologiques ou des changements dans la production d’hormones.

Ainsi, si des changements dans le cycle menstruel sont observés, il convient de prévoir une consultation avec le gynécologue pour une évaluation approfondie, afin de découvrir la cause et d’initier un traitement, si nécessaire.

Les causes des menstruations irrégulières

Parmi les principales causes de menstruations irrégulières, on peut citer

1. modifications de la pilule contraceptive

L’utilisation de la pilule contraceptive est un moyen pratique de réguler les menstruations, car elle laisse les niveaux d’hormones stables en fonction de l’utilisation de la pilule. En changeant le type de contraceptif, la dose ou en l’utilisant de façon irrégulière, il peut provoquer des variations des niveaux d’hormones, ce qui interfère avec le cycle menstruel. Comprendre son fonctionnement et savoir comment prendre correctement les pilules contraceptives.

En outre, lorsque vous cessez d’utiliser la pilule contraceptive, les menstruations commencent à être régulées par la production d’hormones dans les ovaires, qui peuvent varier d’une femme à l’autre et entraîner des variations du cycle menstruel.

2. Changements hormonaux

Les changements dans la production d’hormones féminines peuvent interférer avec le cycle menstruel. Certaines maladies qui provoquent ce type d’altération sont

  • Syndrome des ovaires polykystiques ;
  • Hypothyroïdie ;
  • Hyperprolactinémie.

Ces maladies doivent être étudiées par le gynécologue, par le biais d’analyses sanguines, lorsque le cycle menstruel est irrégulier, principalement lorsqu’il s’agit de cycles qui prennent beaucoup de temps entre l’un et l’autre.

3. Changements dans l’alimentation

Les troubles alimentaires tels que l’anorexie, ainsi qu’une perte de poids importante, peuvent provoquer des irrégularités menstruelles en interférant avec la capacité de l’organisme à produire des hormones ovariennes, ce qui se produit comme un moyen de s’adapter à un manque d’énergie.

4. Activité physique excessive

L’activité physique intense et excessive, qui est fréquente chez les athlètes, peut provoquer des changements, voire l’arrêt du cycle menstruel. Cela se produit parce que l’exercice intense entraîne la production d’hormones telles que les endorphines ou l’ACTH, par exemple, qui interfèrent avec le cycle menstruel.

Menstruations irrégulières : ce que c'est et pourquoi elles se produisent

5. Maladies gynécologiques

Les maladies gynécologiques dans lesquelles une fibrose se forme dans l’utérus, comme l’endométriose, le myome utérin, les tumeurs ou le syndrome d’Asherman, provoquent des anomalies dans les tissus de l’utérus et provoquent des saignements pendant la période intermenstruelle ou même l’absence de menstruations.

7. Souligner

Le stress, l’anxiété ou les changements émotionnels peuvent conduire à la production d’hormones telles que l’adrénaline et le cortisol, qui interfèrent avec le fonctionnement du cycle menstruel.

8. Grossesse et allaitement

La grossesse est la principale cause du manque de menstruations, qui se produit en raison des changements hormonaux qui sont intenses pendant cette période, dans le but de développer le fœtus. Après l’accouchement, pendant la lactation, l’absence de menstruation persiste, car des hormones telles que la prolactine, qui inhibe le fonctionnement des ovaires, sont également produites.

Chance de tomber enceinte en ayant un cycle menstruel irrégulier

Lorsque le cycle menstruel d’une femme est irrégulier, il est plus difficile d’estimer la période de fécondité. Si vous n’utilisez aucune méthode de contraception et que vous avez des contacts intimes avec un homme, vous avez de fortes chances de tomber enceinte. Pour éviter une grossesse non désirée, vous devez utiliser une forme de contraception.

Si une femme veut tomber enceinte et a des menstruations irrégulières, elle peut acheter un test d’ovulation à la pharmacie, pour vérifier si elle est en période de fertilité ou non, afin de savoir quand elle doit avoir un contact intime. Apprenez à calculer votre période de fécondité, même si vous avez des périodes irrégulières.